évènement

MATINALE ASLOG - Jeudi 15 septembre 2016 - Ecole Centrale de Lyon (Amphi 3) - 36 avenue Guy de Collongue 69134 Ecully

dernière actualité

STG prend à bail plus de 15 700 m² d'entrepôts sur la commune d'Orly (94)

Verrons-nous un jour une plate-forme logistique Alibaba en France ?

Il y a quelques jours, le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, rencontrait à Pekin Jack Ma.
Le journal « Le Monde » écrivait à propos du président d’Alibaba qu’il est l’homme qui a changé la vie des chinois. Alibaba est le premier e-marchand chinois dont les ventes représentaient 295 milliards $ en 2013.

 
L’enjeu de la rencontre de Laurent Fabius avec Jack Ma avait pour objectif de tenter de convaincre le président d’Alibaba de choisir la France comme lieu de sa future plate-forme logistique européenne.
En effet, Alibaba, pour approvisionner la Chine en produits européens, a besoin de créer une plate-forme de consolidation en Europe.
Laurent Fabius, qui, souvenons-nous en, a su dans le passé attirer Disneyland, connaît les arguments que la France peut mettre en avant.
 
Alibaba a certainement besoin d’un grand site logistique, facilement accessible des fournisseurs européens et proche d’un port permettant de desservir de façon compétitive la Chine.

La France a tous les atouts pour accueillir un tel projet, notamment en Normandie, près du port du Havre. Il ne fait nul doute que Laurent Fabius a su vanter les mérites de cette région logistique par excellence.


Mais l’enjeu de l’implantation en France d’Alibaba est énorme. En effet, au-delà de l’entrepôt lui-même, dont on peut imaginer la dimension probablement XXL, il y a d’autres impacts possibles.

Le premier impact peut être un trafic portuaire non négligeable et donc des emplois induits.
C’est également une opportunité d'implantation de certains fournisseurs à proximité immédiate de la plate-forme.
Cette plate-forme pourrait également avoir un rôle double, d’exportation vers la Chine, tel que le projet est présenté, mais aussi d’importation et de distribution en Europe.

Soutenons donc ce projet et affichons une forte volonté de voir Alibaba s’implanter en France ! 


"Droits de reproduction, de présentation et d'adaptation réservés © EOL"
Photo : droits réservés EOL